Est-il obligatoire de faire un bilan pour une SCI ?

16
Partager :

Bien que la réalisation d’un plan comptable pour une société immobilière civile (SCI) ne soit pas une obligation légale, elle est essentielle pour les employés, ne serait-ce que pour répondre aux exigences administratives et fiscales. Découvrez quelles sont vos obligations dans ce domaine et quels sont vos intérêts à tenir les comptes de votre entreprise.

Pourquoi tenir la comptabilité de votre entreprise ?

Avec une structure facile à mettre en place et peu restrictive (pas de capital social minimum ou maximum), la Real Estate Civil Society est un format d’entreprise qui promeut les achats immobiliers communs sans intention commerciale. Le nombre de membres du personnel du SCI doit être d’au moins deux. Les formalités administratives doivent être remplies pour créer votre SCI : rédaction des statuts du SCI et du registre d’enregistrement du tribunal de commerce. Pour l’administration de biens immobiliers entre plusieurs membres d’une même famille, l’installation d’un SCI familial suffit.

A voir aussi : Comment savoir si un notaire est bon ?

Pour en savoir plus sur cette structure juridique, veuillez consulter le site spécialisé Ma comptabilité : opérations, avantages sociaux, système fiscal (impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés), distribution d’actions, etc.

De plus, la tenue d’une comptabilité n’est pas négligeable et peut même être imposée conformément aux statuts de votre SCI.

A lire aussi : C'est quoi un acte notarial ?

Parce que c’est une obligation légale.

Il existe des cas particuliers de ce type d’entreprise qui nécessitent un plan comptable.

  • Pour les entreprises qui paient la TVA Dès que l’un des
  • partenaires déclare ses parts dans son dossier professionnel
  • Si le statut fiscal sélectionné est l’impôt
  • sur

    les sociétés

  • Lorsque le SCI atteint un certain seuil de taille (bilan, chiffre d’affaires ou nombre de employés)

Après tout, la tenue d’une comptabilité peut être une condition préalable de ses statuts.

Pour témoigner de la bonne pratique de la société.

Le Code civil (articles 1855-56) permet une AG annuelle dans laquelle les résultats et les bilans sont présentés aux partenaires. Le plan servira donc de support à cette rencontre, mais il poursuivra et validera également les droits de tous.

La fiabilité de la comptabilité en est également la preuve :

  • L’exercice de la société pour sécuriser l’imposition (SCI non fictive)
  • Distribution adéquate des bénéfices entre partenaires (attribution ou transfert d’actions)

Enfin, la comptabilisation d’une SCI vise à disposer les comptes de l’entreprise de manière transparente en cas de contrôle fiscal : gains, pertes et rémunérations.

Le plan comptable d’un SCI

Il existe deux types de La comptabilité et sa mise en œuvre dépendent généralement du système fiscal sélectionné.

Caisse comptable

Cette forme de gestion la plus simple concerne les entreprises soumises à l’IR, à l’impôt sur le revenu. Comme mentionné précédemment, ce type de SCI, connu sous le nom de transparent, n’a aucune exigence de comptabilité commerciale.

Cependant, il est fortement conseillé de conserver au moins un tableau des dépenses et des revenus, par exemple sous la forme d’un fichier Excel. Les reçus de chaque transaction doivent être conservés.

Dans ce cas, ni la soumission des états financiers annuels au tribunal de commerce ni la publication du bilan ne sont obligatoires.

Comptabilité commerciale avec « double entrée »

Les CSI sous le régime de l’impôt sur les sociétés (IS) ou avec un partenaire commercial sont tenus de tenir une double comptabilité conformément aux règles du plan comptable général (GAP) de la société pour tenir la comptabilité. Les principales exigences de ce dernier sont les suivantes :

  • tenir des registres comptables (achats, ventes, journaux bancaires, TVA, etc.)
  • Enregistrement d’écritures comptables supplémentaires
  • La préparation et la soumission des états financiers au registre
  • La publication des états financiers

Faut-il embaucher un vérificateur ?

Il n’est pas obligatoire de faire appel à un professionnel pour gérer ses comptes. Les employés sont très doués pour utiliser un logiciel dédié pour réaliser cet exercice. Cependant, l’auditeur vous apporte de nombreux avantages en vous permettant de gagner un temps précieux avant la première fois. En prenant ses responsabilités, vous pouvez être sûr du résultat. Enfin, ils peuvent vous conseiller sur l’optimisation fiscale et traiter vos documents juridiques.

Partager :