Immobilier locatif : comment trouver le bon locataire ?

56
Partager :

L’immobilier locatif constitue une bonne source de revenus passifs lorsqu’il est maitrisé. Cette rentabilité dépend toutefois de votre locataire. Pour profiter de votre investissement, trouver le bon locataire est alors crucial. Voici donc quelques astuces qui vous permettront de faire le bon choix.

Tenir compte des revenus du locataire

La rentabilité de votre bien dépend de la solvabilité de votre locataire. Pour être sûr que ce dernier payera de façon constante son loyer, vous pourrez tenir compte de ses revenus. Pour se protéger d’éventuels impayés, certains propriétaires fixent des clauses dans leurs annonces.

A lire également : Pourquoi la banque demande la liasse fiscale ?

Il n’est donc pas rare de constater des exigences selon lesquelles les locataires doivent avoir des revenus supérieurs au loyer un certain nombre de fois. Pour les moins exigeants, le futur occupant devra avoir des revenus 2,5 ou 3 fois supérieurs au loyer. Dans d’autres cas, ces exigences peuvent aller à 4 fois. Dans la norme, plus les revenus sont importants, plus le locataire est en mesure de payer.

Vérifier la solvabilité

Une déclaration verbale des revenus ne sera pas suffisante pour mesurer l’aptitude du locataire à payer sa location. Conformément à la loi Alur, il vous faudra demander un dossier complet afin de vérifier par vous-même sa solvabilité.

A lire également : Quelle est la durée entre le compromis et l'acte de vente ?

Si les documents demandés sont majoritairement financiers, ils vous permettent également de connaitre davantage le locataire. Vous connaitrez donc sa profession, son lieu de travail, son domicile actuel, sa régularité avec les impôts, etc. Ces renseignements vous seront utiles dans la suite de votre processus.

Vérifier l’authenticité des renseignements fournis

Dans un environnement où la technologie est très évolutive, se procurer des documents falsifiés peut être un jeu d’enfant. Pour éviter de vous faire avoir, vous devez vérifier l’authenticité des informations fournies. Par exemple, lorsque vous ne connaissez pas l’entreprise dans laquelle travaille le locataire, vous pourrez la rechercher sur internet.

Il est également possible de vérifier l’avis d’imposition sur le site officiel de l’impôt. Une autre façon d’être sûr d’avoir les bonnes informations est de demander des documents originaux. Si vous n’êtes pas en mesure d’effectuer toutes ces vérifications, vous pourrez faire appel à des structures indépendantes qui sauront vous aider à vérifier.

Aller au-delà de l’aspect financier

Si l’aspect financier est bien sûr important, il faudra aller au-delà. En effet, un bon niveau de vie (bons revenus) ne garantit pas forcément une bonne solvabilité. Un locataire gagnant donc bien sa vie peut faire preuve de mauvaise foi.

De plus, le bon locataire ne sera pas seulement celui qui sera en mesure de payer le loyer, il devra également préserver l’intégrité de vos biens. Pour vous assurer de son sérieux et de sa bienveillance, vous pourrez contacter son ancien propriétaire. Ce dernier pourra vous répondre de façon optimale.

Il est important de vous renseigner sur toutes ses modalités parce qu’une fois que le locataire signe le bail, l’évacuer ne sera pas simple en cas de litige. C’est un processus chronographe et budgétivore. Les vérifications en amont vous permettent d’éviter cet état de choses.

Confier la recherche à une agence immobilière

Si vous ne comptez pas effectuer la prospection vous-même, il est possible de faire appel à une agence immobilière. Même si cela pourra vous revenir plus cher, c’est une option pour dénicher rapidement le bon locataire.

Ces structures s’appuient sur de nombreuses modalités afin de vous permettre de choisir le bon locataire. Toutefois, si le contact humain prévaut pour vous, il vous faudra vous passer des agences immobilières.

Voilà quelques astuces pour vous permettre de dénicher le bon locataire pour votre immobilier locatif.

Partager :