Quand commence l’année scolaire 2021-2022 ?

28
Partager :

L’année scolaire 2021/2022 commence à fonctionner normalement en Saxe-Anhalt aujourd’hui jeudi.

Afin de contrer les déficits d’apprentissage causés par la pandémie, le ministère de l’Éducation a déjà mis en place le programme de rattrapage « Collecter et corriger les arriérés d’apprentissage après Corona » pendant les vacances d’été. « L’objectif est de fournir à tous les élèves un soutien individuel et orienté vers les objectifs pour faire face aux arriérés d’apprentissage liés à la pandémie dans les matières principales sur la base des arriérés d’apprentissage identifiés et de promouvoir les compétences de base. Les priorités doivent être fixées en particulier en ce qui concerne les niveaux scolaires où les décisions d’aller à l’école sont imminentes et les mesures doivent donc avoir un effet particulièrement rapide et durable », a expliqué le ministre de l’Education Marco Tullner. Cela s’applique, par exemple, à la 4e année de l’école primaire, aux 9e et 10e années, ainsi qu’aux niveaux préparatoires à l’Abitur. Environ 26 millions d’euros sont disponibles en Saxe-Anhalt disponible.

Lire également : Quand ai-je besoin d'un certificat de naissance ?

L’une des principales mesures consiste à augmenter les budgets des écoles : grâce aux fonds, il est possible de soumettre des accords de frais et de coopération pour des opportunités d’apprentissage supplémentaires. Outre les associations et les prestataires indépendants de protection de la jeunesse, les partenaires de coopération peuvent inclure des établissements d’enseignement pour adultes, des collèges et des universités, des structures de tutorat efficaces localement et une agence de travail avec des offres individuelles pour remédier aux déficits d’apprentissage. Des services de tutorat individuels en petits groupes devraient également être possibles. Les écoles ont également la possibilité d’employer des enseignants retraités, des étudiants en formation d’enseignants, des spécialistes socio-éducatifs, des élèves âgés de 14 ans ou plus et d’autres membres du personnel honoraire.

Pendant les vacances d’été, le ministère de l’Éducation a également organisé des camps d’apprentissage dans trois auberges de jeunesse en tant que projet modèle. et des conférenciers de centres d’éducation pour adultes. Selon les résultats de ce projet modèle, d’autres camps d’apprentissage peuvent être possibles pendant les vacances d’hiver et d’été de l’année scolaire 2021/2022. Il existe également divers services numériques, tels que l’utilisation gratuite du centre d’aide aux étudiants en ligne (jusqu’au 21 septembre), de la plateforme Internet 2Learn4students et de l’académie Web Saxe-Anhalt.

A voir aussi : Comment obtenir un certificat de naissance au Québec ?

En savoir plus sur le programme Collect and Fix Learning Backlog After Corona Catching Up

La présence à l’école avec toutes les opportunités associées est une priorité absolue cette année scolaire. Pour ce faire, les mesures d’hygiène et de protection contre les infections suivantes sont en place :

Fonctionnement régulier et fréquentation obligatoire : Au cours de la nouvelle année scolaire, toutes les écoles commencent à fonctionner normalement et la fréquentation est obligatoire. La mise en œuvre de la scolarité obligatoire générale est assurée par le biais du L’enseignement en classe tout en respectant les concepts de protection et d’hygiène appropriés — voici le plan-cadre scolaire de l’IHA.

Test obligatoire : Le test obligatoire s’applique également au cours de la nouvelle année scolaire. Les tests sont effectués plus souvent au début de l’année scolaire, également pour identifier d’éventuelles infections chez les rapatriés. Le premier jour d’école, tous les élèves et le personnel de l’école sont tenus de procéder à un test rapide d’antigène PoC. Au cours des deux semaines suivantes, les tests sont effectués trois fois par semaine. À partir de la semaine 38, le rythme de test bien connu sera repris deux fois par semaine. Les personnes entièrement vaccinées et rétablies sont exclues de l’exigence de test.

Obligation de porter un masque facial : Tous les élèves et le personnel de l’école doivent porter une protection buccale et nasale médicale dans le bâtiment de l’école. L’obligation de porter une protection buccale et nasale médicale ne s’applique pas pendant le cours. De plus, il n’y a aucune obligation à l’extérieur porter un protecteur buccal médical.

Plus d’informations sur les opérations scolaires pendant la pandémie de coronavirus

En outre, lors de la réunion du cabinet du 31 août, le gouvernement de l’État a approuvé l’accord administratif du gouvernement fédéral pour l’utilisation de purificateurs d’air mobiles dans les écoles et les garderies. Il peut être signé avec lui. En raison de l’octroi d’un démarrage anticipé des mesures, les mesures qui ont débuté depuis le 1er mai 2021 peuvent également être financées.

En juillet, le gouvernement allemand a décidé d’aider financièrement les pays à améliorer la protection contre les infections dans les écoles et les garderies et à utiliser des purificateurs d’air mobiles. Avec cet accord administratif, le gouvernement fédéral débloque jusqu’à 200 millions d’euros pour les Länder. La Saxe-Anhalt recevra 5,4 millions d’euros de ce montant, qui seront cofinancés dans le même montant du côté de l’État. S’il y a des besoins financiers au-delà de cela, le pays les reprendra.

Les écoles générales publiques ou indépendantes ainsi que les garderies, les crèches et les garderies sont admissibles. Les écoles professionnelles ne sont pas incluses dans l’accord administratif. Il a donc été discuté entre le ministère des Finances et le ministère de l’Éducation qu’un programme spécial financé exclusivement par des fonds publics devrait être mis en place pour doter les écoles professionnelles de purificateurs d’air selon les besoins. Selon les premières estimations, un million d’euros supplémentaires est nécessaire pour cela. Le ministère de l’Éducation mettra en place un modèle de cabinet à cet effet dans les plus brefs délais.

Partager :