Quels sont les avantages et inconvénients des CDI pour votre entreprise ?

128
Partager :

Souhaitez-vous procéder à des recrutements au sein de votre entreprise et vous préférez opter pour des contrats à durée indéterminée (CDI) ? Ce type de contrats présente aussi bien des avantages que des inconvénients pour votre enseigne. Alors, vous devez peser le pour et le contre afin d’effectuer un choix judicieux. Voici les détails.

Les avantages du CDI

Le Contrat à Durée Indéterminée a plusieurs avantages pour votre entreprise.

A découvrir également : Quelles sont les étapes d'une démarche stratégique ?

Le choix d’un personnel de qualité

Lorsque votre entreprise publie une annonce de recrutement en CDI, elle reçoit un nombre important de dossiers à traiter. En effet, les candidats préfèrent opter pour un CDI quand ils ont plusieurs opportunités sous la main. Cela vous permet d’avoir un large choix de personnes qualifiées pour les différents postes cités.

Votre enseigne peut ainsi entrevoir une collaboration pérenne avec ses employés. C’est une stratégie pour éviter le turn-over qui parfois ralentit la progression des activités. En effet, vous devez reprendre à zéro toutes les fois pour mettre au pas les nouveaux. De cette manière, vous perdez du temps, mais aussi de l’argent.

Lire également : Comment rendre crédible son entreprise aux yeux des investisseurs et clients ?

La mainmise sur les préavis

Avec ce type de contrat, votre entreprise peut établir un préavis relativement long pour éviter au maximum les mauvaises surprises. Vous pouvez également le renouveler une seule fois sans dépasser les 4 ou 8 mois. Au-delà de cet atout, votre entreprise réalisera des économies. En réalité, en CDI le travail d’un salarié coûte moins cher. Vous ne ferez pas face à des indemnités de congés payés et à des primes de précarité.

Les inconvénients du CDI

Bien que le statut de CDI présente des avantages, celui-ci a aussi des inconvénients.

Inflexibilité du contrat

Le principal inconvénient de ce type de ce statut réside dans la flexibilité qu’il n’offre pas à l’entreprise. D’abord, vous devez justifier tout licenciement. Si votre société semble confrontée à une grosse difficulté financière, elle doit pouvoir le démontrer. La démarche est identique lorsque la rupture de contrat est relative à une insuffisance professionnelle ou à une faute grave.

Cette procédure paraît parfois longue et même coûteuse. En plus de payer les indemnités légales, vous pouvez être confronté à une poursuite judiciaire lorsque le salarié ne semble pas content de sa situation. Cela peut entraîner de lourdes conséquences quand votre ex-employé estime que le renvoi ne paraît pas justifié.

Par ailleurs, si le processus n’est pas respecté vous effectuez des dédommagements qui peuvent peser sur votre entreprise. C’est la raison pour laquelle, il est conseillé de bien mûrir sa réflexion au cours du recrutement avant de signer un quelconque contrat avec un futur employé.

Une démission imprévue

L’autre conséquence de ce contrat est que le salarié peut démissionner à tout moment. Si ce dernier est un maillon fort pour l’entreprise, cela peut impacter négativement son évolution. Vous serez amené à chercher un remplaçant de qualité capable d’assurer les mêmes responsabilités en peu de temps.

Au-delà du poste vacant, vous payerez les indemnités au collaborateur qui s’en va, car le CDI le prévoit. Cela peut porter un coup à votre caisse si de pareilles situations ne paraissent pas dans votre budget. Les frais varient également en fonction du statut de votre employé.

Partager :