Qu’est-ce que l’exophorie ?

16
Partager :

Qu’est-ce que l’orthoptique ?

Le terme orthoptique (« straight sight », « orthos » vient du grec et signifie « droit » ou « droit ») fait référence à une école dite visuelle, qui peut être utilisée pour diagnostiquer et traiter les maladies causées par des troubles de la vision binoculaire (vision à deux yeux). La vision binoculaire produit deux impressions visuelles distinctes et différentes (une impression visuelle provient de l’œil droit et de l’œil gauche) qui doivent être combinées et fusionnées dans le cerveau pour que la vision telle que nous la connaissons soit possible et qu’une image globale soit créée. De plus, la vision binoculaire permet d’enregistrer simultanément les impressions visuelles des deux yeux et, contrairement à la vision borgne (monoculaire), de percevoir les profondeurs et les espaces de manière différenciée (stéréopsie). Les causes de la vision binoculaire altérée peuvent être congénitales ou acquises.

Ce qui peut être fait par les orthèses sont-elles examinées et traitées ?

Les possibilités offertes par l’orthoptique et une école visuelle ne sont pas exclusivement, mais souvent destinées aux enfants et aux adolescents, car l’interaction entre l’œil et le cerveau se développe et se renforce pendant cette période sujette aux perturbations. L’orthopédie est le plus souvent utilisée pour traiter une déformation oculaire, appelée strabisme ou un autre trouble du mouvement oculaire, tel que le nystagmus (tremblement oculaire). Le strabisme est causé par une déformation des yeux, dans laquelle un œil fixe un objet et l’autre dévie. Il existe différentes formes de strabisme telles que le strabisme ou l’éloignement (ésophorie et exophorie), le strabisme vers le haut (hyperphorie) ou vers le bas (hypophorie) et le strabisme en boucle (cyclophorie). Le strabisme est souvent congénital et survient même chez les jeunes enfants. Le danger de ce strabisme de la petite enfance est un soi-disant Faiblesse de vision (ambylopie) de l’œil plissé, car elle est moins utilisée.

A lire en complément : Quelles sont les qualités requises pour travailler dans le secteur social ?

L’orthopsie est également utilisée en cas de perte du champ visuel, appelée hémianopsie (seule la moitié du champ visuel est visible dans les deux yeux à la fois). Il peut également être utile pour les enfants nés prématurément ou handicapés, les fautes de posture et les problèmes tels que les difficultés de concentration, les difficultés de lecture, les yeux fatigués, la vision floue, les maux de tête et la suspicion de trouble de la vision suite à un accident, il peut également être utile d’avoir une clarification de l’école de la vision.

Comment le diagnostic est-il posé dans le cadre de l’orthopédie ?

Le diagnostic d’une maladie pouvant être traitée par une école visuelle est posé dans le cadre d’un examen ophtalmologique. Au cours de l’examen, une attention particulière est accordée à l’examen du champ visuel ainsi qu’à la position et au mouvement des yeux et donc au diagnostic de la maladie du strabisme. Avec la vision binoculaire, la coopération des deux yeux, peut être vérifiée à l’aide d’un dispositif spécial (haploscope).

A lire également : Quels sont les vaccins obligatoires en France ?

Quelles sont les options de traitement dans le domaine de l’orthopédie ?

La zone de traitement de l’orthopédie couvre un large champ, comme l’adaptation des aides visuelles (régulation des lunettes) en cas de mauvaise vue. Le strabisme congénital de la petite enfance peut entraîner sa malvoyance (amblyopie) en raison d’une utilisation réduite de l’œil oculaire. La thérapie vise à améliorer la vision de l’œil malvoyant en utilisant des lunettes ou en couvrant l’œil sain. Une survenue soudaine de strabisme conduit souvent à la perception d’une double vision (diplopie), qui peut être traitée par chirurgie du strabisme ou des corrections avec des prismes (lentilles spéciales). En cas de perte de champ visuel à moitié (hémianopsie), l’entraînement à la lecture peut être utilisé pour mieux utiliser le reste des lunettes de vision ou des lunettes à prisme peuvent être utilisées, ce qui peut élargir le champ de vision.

CONCLUSION

L’orthopédie diagnostique et traite les troubles de la vision binoculaire, qui sont particulièrement fréquents sous forme de troubles du strabisme. Le strabisme peut être congénital et peut survenir dans les familles, il est donc particulièrement important d’avoir des enfants (en particulier les jeunes enfants) avec des parents qui souffrent de strabisme, d’avoir un ophtalmologiste et de les faire vérifier orthopétiquement afin d’éviter des conséquences telles qu’une mauvaise vision (amblyopie) autant que possible. Le strabisme soudain doit être clarifié immédiatement ! Même les enfants peu visibles doivent être examinés par un ophtalmologiste jusqu’à l’âge de trois ans au plus tard afin d’exclure toute restriction. En général, une école de vision peut traiter un certain nombre d’affections causées par une déformation ou des troubles du mouvement des yeux, ou au moins, améliorez cela. Vos ophtalmologistes de Berne examinent et conseillent Siegerne.

Partager :